We are doing scheduled site maintenance. The site may feel slow and unresponsive at times. We're sorry for the inconvience.

Informations Relations investisseurs et Haldex

EB+4.0: Fiable et sécurisé

30 mars 2022

Le nouvel EBS EB+ 4.0 d’Haldex dote le frein de stationnement de nouvelles fonctionnalités de sécurité pour les remorques poids lourds.

L’EB+4.0 intègre de nouveaux composants tels que des électrovalves remaniées qui sont plus compactes, plus robustes et plus légères qu’avant.

Le système est également plus léger, car il est désormais fabriqué en polymère technique. Quatre versions différentes sont disponibles : un EBS de base avec deux modulateurs et deux capteurs de vitesse de roue ; un EBS de base avec dispositif de neutralisation du freinage d’urgence ; un EBS haut de gamme avec deux interfaces électroniques supplémentaires pouvant comprendre jusqu’à huit capteurs de roue et quatre modulateurs ; et un modulateur supplémentaire pour les grands systèmes. Disponible en standard en configuration 2S/2M, l’EB+4.0 est adapté aux semi-remorques à trois essieux. Il est possible d’aller jusqu’à la configuration 8S/4M, qui comprend un maître, deux esclaves et jusqu’à huit capteurs de vitesse de roue. Ces configurations conviendraient pour une semi-remorque à 10 essieux. Pour les Road Train, un EB+ CAN Hub supplémentaire est également disponible afin de faire la liaison entre deux systèmes EB+4.0.

Ce système est en développement depuis sept ans. Quelque 150 unités de préproduction sont mises à la disposition des constructeurs de remorques pour homologation. Le premier client est l’un des plus grands constructeurs de remorques en Europe. La production en série commence en décembre.

GESTION DU FREIN DE STATIONNEMENT ELECTRONIQUE

Les systèmes EBS, comme l’actuel système EB+ Gen3 d’Haldex, reposent sur des électrovalves (pour commander les modulateurs de pression) qui sont intégrées au module électronique de commande.
Ces électrovalves répondent à des signaux électriques visant à augmenter ou diminuer la pression d’air dans le circuit de freinage pneumatique pour serrer ou desserrer les freins. Le système EB+4.0 reprend cette conception pour les freins de service et, grâce à un nouvel ensemble de modules en option, étend pour la première fois la commande électronique au circuit du frein de stationnement (à ressort) du vase double à ressort.

Le flux d’air du frein de stationnement est ainsi mieux contrôlé, ce qui améliore la sécurité offerte aux utilisateurs. Auparavant, le raccordement du cordon spiralé rouge entre le camion et la remorque desserrait automatiquement les freins en cas de non-activation du bouton rouge du robinet de frein de stationnement et de défreinage. Maintenant, le système permet d’avoir plus de contrôle sur ce processus, grâce à l’UCE EBS et à une électrovalve supplémentaire.

Cela permet un bien meilleur contrôle du flux d’air du frein de stationnement et, grâce à la commande électronique, nous générons une valeur ajoutée en augmentant la sécurité des opérateurs. Premièrement, le système connecte la commande de relâchement du frein de stationnement aux autres systèmes locaux (ou à distance) et utilise le microprocesseur pour des vérifications supplémentaires contre le vol ou une utilisation non autorisée de la remorque. La remorque peut comparer l’identifiant VIN du tracteur auquel elle est attelée à une liste blanche de tracteurs approuvés, avant de desserrer les freins. Elle peut aussi rester bloquée jusqu’à ce que sa localisation soit transmise à un système de télématique, qui doit confirmer qu’elle ne se trouve pas en dehors de sa zone autorisée. Le « feu vert » peut aussi être donné directement par le bureau central (même si les semi-remorques avec freins de parc à commande conditionnelle ne nécessitent pas d’être alimentées en continu, elles doivent être raccordées à l’alimentation électrique du tracteur pour procéder à la vérification).

Ce ne sont que quelques exemples non exhaustifs. Ces fonctions doivent être programmées dans le système via une nouvelle interface de programmation (API). Haldex est flexible en ce qui concerne la mise en œuvre de ces modifications. Pour le compte du client, l’entreprise peut développer des fonctionnalités personnalisées ou insérer des fonctions client dans des mises à jour régulières et, de la même manière, un plan de diffusion spécifique peut aussi être convenu avec le client. Ce processus est maintenant beaucoup plus simple qu’avant, car l’architecture du système logiciel a été modifiée de façon à séparer davantage les fonctionnalités de commande de frein liées à la sécurité, de l’API spécifique au client. Cela signifie qu’il est en principe plus facile d’apporter des changements et de maintenir la sécurité globale du système avec l’EB+4.0.

La deuxième nouveauté concerne une version améliorée du système Safe Parking actuel, qui offre davantage de sécurité lors de l’accouplement et du désaccouplement des remorques. Safe Parking+ empêche le relâchement du frein de stationnement tant que les conditions de sécurité ne sont pas réunies: le système de freinage à air comprimé doit être sous pression, et le chauffeur doit avoir appuyé sur les freins de service ou le frein de service doit avoir été activé par la valve de commande de remorque du camion. Cela signifie que tous les flexibles d’air ont été raccordés (dans le bon ordre) et que le chauffeur est revenu dans la cabine. La protection contre les accidents dus à un déplacement inopiné est ainsi accrue par rapport au précédent système Safe Parking, qui ne desserrait le frein de la semi-remorque que lorsque le chauffeur enfonçait le bouton rouge situé sur le côté du véhicule. De plus, le risque d’un déplacement inopiné est supprimé en cas de stationnement en pente et de non-activation du frein de stationnement du tracteur, ou en cas de stationnement en pente et de mauvais raccordement des conduites de freinage.

La troisième fonctionnalité, la neutralisation du freinage d’urgence, n’est pas en soi une nouveauté ; elle était déjà présente sur l’EB+ Gen1 d’Haldex et a été réintroduite. Disponible en standard sur la plupart des variantes d’EBS, elle bloque l’application d’urgence du frein de stationnement lorsque le véhicule est en mouvement (à partir des données fournies par les capteurs de vitesse de roue).

C’est conforme à la législation. La réglementation de sécurité ECE R13 stipule qu’en cas de perte de l’alimentation en énergie entre le camion et la remorque, la remorque doit effectuer un freinage automatique d’urgence. Cela peut se faire via le frein de stationnement, comme avec les versions précédentes. En bloquant les roues de la remorque, ce processus entraîne un arrêt quasi immédiat du camion et de la remorque, ce qui détruit les pneus de la remorque et met en danger les véhicules circulant à proximité.
Mais la réglementation de sécurité permet également le freinage d’urgence via les freins de service de la remorque. Cela présente plusieurs avantages, notamment le contrôle du freinage par l’ABS. Ce qui est bien plus avantageux, c’est que cette option facilite l’utilisation du système de neutralisation du freinage d’urgence.

Si la neutralisation du freinage d’urgence détecte une perte ou une interruption de l’alimentation en énergie, mais qu’il y a suffisamment de pression d’air dans le système pour faire fonctionner les freins de service, un voyant rouge s’allume dans la cabine et l’actionnement immédiat des freins est neutralisé. Les freins de service continuent alors à fonctionner normalement grâce à la pression d’air existante, ce qui permet au chauffeur de s’arrêter à un endroit proche de manière contrôlée. Ces manœuvres nécessitent une connexion électrique intacte entre le tracteur et la remorque. Lorsque la pression de freinage est faible, le système de freinage d’urgence applique le frein à ressort, comme l’exige la réglementation.

NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS D’ENTRETIEN ET DE SUIVI

Pour les constructeurs de remorques, les conducteurs de véhicule et leurs techniciens, Haldex propose DIAG++, un nouveau logiciel PC qui facilite l’utilisation de l’EB+4.0. Il propose non seulement du renouveau dans une interface familière (conçue sur Microsoft.Net), mais regroupe également en un seul programme trois progiciels auparavant séparés. Le module de diagnostic donne des paramètres vitaux, tels que le nombre d’essieux, le poids et le centre de gravité, afin de configurer le système de freinage. Fleet+ permet d’accéder aux données opérationnelles telles que le nombre de freinages, le taux de décélération, les kilométrages et les durées, et présente ces informations de façon normalisée aux gestionnaires de flotte.

Enfin, un module de service permet de faire des mises à jour de micrologiciels pour l’EBS (si le logiciel est offert gratuitement, la connexion entre le PC et l’EB+4.0 se fait par un port USB et une interface propriétaire).

Dans le secteur automobile, l’ensemble des unités EBS et des périphériques communiquent via le nouveau protocole de communication UDS (Unified Diagnostic Services), qui remplace le précédent protocole «Keyword 2000». Ce changement a également contribué à la conception d’un système technologiquement durable.

 

EB+4.png

En résumé

  •  Le relâchement des freins contrôlé à distance par télématique protège les semi-remorques isolées ; le système de sécurité Safe Parking+ empêche tout déplacement inopiné lors de l’accouplement et du désaccouplement grâce au module Mobiliser en option ; le dispositif de neutralisation du freinage d’urgence donne au chauffeur le temps de s’arrêter de manière contrôlée avant d’appliquer le freinage
  • L’architecture logicielle innovante sépare les fonctions liées à la sécurité, du logiciel d’application utilisateur pour permettre le développement de l’API (interface de programmation d’application), la personnalisation et la mise à niveau des fonctionnalités sans nouvelle homologation
  • Plus léger et robuste que la génération précédente, le système de freinage électronique de quatrième génération a été mis à jour avec les derniers protocoles de communication et est proposée avec DIAG++, le nouveau logiciel de configuration, de gestion de flotte
    et de service
  • Le premier client est l’un des plus grands constructeurs de remorques en Europe. La production en série commence en décembre

Connexion


Mot de passe oublié?
Vous n'avez pas de compte ? Merci de contacter votre commercial